Annecy-le-Vieux: son Maire, son parking et… Son palais des 1001 nuits ?

Le par

Bientôt les ombres et les brumes du plan d’urbanisme planeront sur le devenir de nos quartiers clés. Ces poches d’obscurité s’appellent élégamment « périmètres d’étude ». En fait, des « sursis à statuer ».

 Près de 7 années de réflexion pourtant… pour ne pas annoncer une décision politique, mais surseoir. De qui se moque-t-on ? De vous. Les décisions sont prises. Elles circulent par bribes, distillées avec soin et ensuite au mieux modulées en cas de mobilisation. Mais restent masquées, pour laisser l’avantage des détails à l’oligarchie qui décide pour vous.

POUR LIRE LA SUITE – ->

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias